Le Fitness, une mode à suivre ?

Aujourd’hui, je souhaite parler de ce que nous pourrions qualifier de « mode ». Sur Youtube ou sur les blogs et réseaux sociaux, vous avez sans doute déjà aperçu plusieurs comptes Pro-Fitness fleurir. Je ne citerai aucun nom dans cet article même si je pense à certaines personnes en particulier, afin de ne porter préjudice ou discréditer personne. Néanmoins, je souhaitais vous partager mon opinion à ce sujet.

Avant tout, je tenais à féliciter dans une certaine mesure ces Influencers d’essayer de pousser les gens à adopter de meilleures habitudes de vie, que ce soit sur l’alimentation ou l’activité physique. C’est un but louable : dans le monde de tentations à l’excès dans lequel nous vivons, essayer d’aider les gens à ne plus succomber à des aliments et ces comportements potentiellement néfastes pour la santé est une tâche complexe, mais très importante au vu du taux d’obésité et de maladies chroniques élevé, et qui ne cesse de croître.

Cependant, je souhaiterais que vous, lecteurs et viewers, ayez une analyse critique sur ces personnes et ce qu’elles peuvent dire. Je souhaite attirer votre attention sur le fait que tout ce que ces personnes clament ou racontent n’est pas nécessairement fiable, et ce pour plusieurs raisons. Parfois même, leurs conseils prodigués sont plus dangereux qu’autre chose et pourraient vous apporter problèmes de santé divers, que ce soit physiques comme par exemple des carences ou blessures, ou psychologiques comme des troubles du comportement alimentaire.

Les connaissances partagées

Premier point négatif : la plupart de ces Fitness Influencers n’ont aucun diplôme qui touche à la santé. Certes, sans être totalement hors sujet, il est tout à fait possible de se renseigner sur le sport et la nutrition de façon fiable, auprès de professionnels de la santé ou sur des sites et livres officiels et scientifiques comme PubMed par exemple, mais de façon moins complète qu’en étudiant soi même le sujet, scolairement parlant.

Dans la même optique, lorsqu’aucune source n’est citée, jamais, posez-vous la question. Allez au besoin consulter des professionnels et des sites officiels et demandez leur des avis, vous serez parfois surpris de vous rendre compte des aberrations qui peuvent être dites, que ce soit volontaire ou involontaire.

Soyez logiques : prenez une personne qui possède un diplôme en marketing ou en communication par exemple, ou aucun diplôme/certification en lien avec la santé. Tout ce que cette personne dit peut être remis en question, ne prenez rien pour acquis.

giphy (5)

Giphy

Rappelez vous également que même certains nutritionnistes ou médecins affirment encore qu’il faut absolument manger de la viande et/ou du poisson pour être en santé… et nous savons tous que c’est parfaitement faux. Il vaut mieux vous orienter vers des ressources multiples et fiables, comme des études ou des recherches, ou encore vous informer sur l’impartialité et la fiabilité des personnes auxquelles vous vous référez.

Des apports nutritionnels souvent largement sous estimés

Que ce soit bien clair : un régime à 1200 calories n’est pas sain, même si vous me dites que vous l’avez calculé avec telle ou telle formule trouvée sur je ne sais quel site internet.

À moins qu’un nutritionniste l’ait calculé pour vous (et encore…), je ne vous croirai pas. La plupart du temps, 1200 calories correspondent à l’énergie de base dont nous avons besoin pour respirer, dormir, digérer, bref, cela n’inclue ni les activités quotidiennes (faire la vaisselle, travailler etc…) ni sportives.

Et il s’agit encore une fois de rester lucide : ce ne sont pas 100 grammes de quinoa par repas et 100g de tofu avec une pomme qui vous permettront de combler vos apports, comme certains l’avancent. Ne surfez pas sur cette mode, si vous voulez perdre du poids ou mieux répartir vos taux de masse maigre et grasse, allez voir des professionnels.

Certaines personnalités du web ont des intérêts

Ce n’est plus un secret maintenant : les youtubeurs, blogueurs célèbres, ou assez connus, se font en général rapidement approcher par des marques afin que ces Influencers fassent la promotion de leurs produits.

Dans une certaine mesure, le concept n’est pas forcément idiot ni inacceptable : moi la première, si une marque végane et sans cruauté certifiée et fiable, de cosmétiques ou alimentaire, m’approchait pour tester et mettre en avant leurs produits, pourquoi pas ? Il n’y a aucun mal à parler d’une marque qui nous plait et essayer de lui donner de la visibilité.

giphy (4)

Giphy

Mais il y a un cap où le concept devient franchement excessif : vous regardez le profil instagram de telle fitness girl. Sur de nombreuses, très nombreuses photos, elle s’affiche avec tout un tas de produits d’une marque précise. Sur une c’est un supplément protéiné, sur une autre une multivitamine, sur une autre elle porte des vêtements et accessoires uniquement à l’effigie de cette même marque, le tout sur des photographies, il faut l’avouer, belles et sans doute réalisées par un photographe professionnel, ou au moins semi-professionnel…

Dans la même optique, sans vous détailler le monde du blogging, que je ne connais qu’en partie, les contrats entre une marque et un Influencer sont souvent remplis de petites clauses spéciales : obligation de parler de tel ou tels produits de telle manière, publier un article dans X délais… Parfois même, les marques fournissent des textes pré-écris que les blogueurs doivent simplement copier-coller sur leurs sites. Intéressant n’est ce pas ?

Bref, vous avez sans doute compris où je voulais en venir. À partir du moment où une marque est mise en valeur à chaque publication (ou presque) et sur une longue période de temps, il est louable de se demander si l’Influencer fait la promotion d’un produit qu’il a essayé et qu’il approuve réellement, ou s’il s’agit juste d’un coup de pub rémunéré par une marque.

L’Influencer en question est-il alors toujours objectif et honnête avec son public ? Il devient légitime de se poser la question.

Certains groupes alimentaires bannis

Qui n’a pas entendu une seule fois une personne dire « les féculents c’est mauvais ne mangez que légumes et protéines » ? Les glucides au sens général sont INDISPENSABLES au corps humain, et les féculents en sont une source non négligeable, en plus de leurs fibres, vitamines et minéraux. Votre énergie vient de ces aliments, et les glucides étant une source très intéressante et facile d’accès et d’utilisation pour le corps, s’en passer est guère justifiable, sauf sous supervision médicale bien entendu.

giphy (3)

Giphy

À ce propos, la diète cétogène (qui, pour faire simple, élimine les sources de glucides) est très connue et prisée de certains sportifs, mais elle est trop souvent mal gérée et les problèmes qu’elle engendre sont souvent bien plus importants que ses bienfaits. La majorité des personnes qui écrivent des articles ou publient des vidéos à ce sujet ne sont pas assez renseignées et font l’apologie d’une alimentation qui peut être dangereuse à long terme, tout en véhiculant de faux mythes alimentaires.

Pour synthétiser, si une diète recommandée par l’une de ces personnes vous suggère de bannir certains aliments, même si ce n’est que pour une période, fuyez. Couper certains aliments, surtout s’ils sont sains comme certains fruits et légumes, céréales ou noix, n’est pas justifiable.

L’encouragement à la consommation de suppléments inutiles

Dans la même optique que pour l’alimentation, certains sportifs utilisent à outrance certains suppléments, notamment la protéine en poudre, les BCAA ou encore les pré-workout. Les boissons énergisantes peuvent aussi être de mise.

giphy (2)

Giphy

Que l’on soit bien d’accord : j’ai beau étudier en nutrition, je ne diabolise pas les suppléments, bien au contraire. Par contre tout est dans la modération et encore une fois, dans la logique : si vous vous entraînez trois à quatre fois par semaine en musculation, entre 1h et 1h30 à chaque séance, votre alimentation suffira amplement pour votre récupération et même si vos objectifs sont purement esthétiques. Vous gaver de diverses pilules dont la composition est loin d’être certaine, malgré ce que vous pouvez penser, et dont les effets ne sont pas connus avec certitude, risque plus de vous mettre en danger que si vous ne surveillez que votre diète.

Les pré-workout peuvent quant à eux être dangereux pour votre santé : la majorité contiennent une dose de caféine bien supérieure à l’apport maximal recommandé par jour, pour une seule portion. Je vous laisse imaginer les conséquences possibles chez une personne hyperactive, ou encore qui a des troubles du sommeil.

Les suppléments doivent donc être réservés aux athlètes et sous supervision.

Si vous souhaitez faire les choses dans l’ordre, vous ne devez pas vous supplémenter comme un athlète pour en devenir un, ce serait bien trop facile. Faites les choses correctement, devenez un athlète et ensuite, au besoin, supplémentez vous.

Un nouveau phénomène qui gagne en popularité : les cheats meals

source

Giphy

Imaginez un instant la situation suivante : vous habituez votre corps à digérer chaque jour des aliments simples, digestes et de bonne densité nutritive. Pour comparer, vous faites faire à votre corps une petite run à allure aisée chaque jour. Puis subitement la fin de semaine, vous avalez du fast-food, des burgers, des crèmes glacées, des beignets bref, du gras, du sucre et des calories en grande quantité. C’est comme demander à votre corps de soudainement faire une course d’obstacles dans les montagnes : il n’est pas habitué et ne sera pas capable, ou alors très difficilement.

Votre système digestif sera capable de digérer ce surplus de nourriture riche, mais au prix d’un stress important que vous lui aurez infligé.

Puisque les conséquences sont relativement longues à expliquer, je vous en parlerai dans un autre article, si vous souhaitez un peu plus de détails sur le sujet.

Les e-books ou livres, avec programmes d’entraînement et/ou alimentaires.

Je vais terminer avec probablement ce que je trouve de plus aberrant de la part des Fitness Influencers. Même si ces ouvrages sont faits en collaboration avec des entraîneurs sportifs pour certains, ils peuvent vous nuire bien plus que vous ne l’imaginez pour la simple et bonne raison qu’ils ne sont pas adaptés à vous. Si vous avez des problèmes de genoux par exemple, vous ne pouvez pas faire n’importe quels mouvements, certains risquent d’empirer votre situation et avoir de graves répercussions. En plus de cela, personne n’est là pour veiller à ce que vous fassiez correctement vos mouvements surtout si vous faites ces programmes à la maison. Pour la plupart, ils ont adaptés pour justement, mais personne n’est à l’abri d’une erreur.

giphy

 Giphy

Partons dans l’optique que vous connaissez ces mouvements, et que vous n’avez aucune contre-indication médicale : la plupart des programmes de ces livres sont en réalité tout à fait banals. Vous avez de grandes chances de rencontrer des exercices semblables voire identiques à ceux qu’un coach en personne pourrait vous suggérer. La seule différence est qu’en achetant un livre « de la marque de l’Influencer », vous faites partie d’une communauté, vous achetez un produit de marque, ni plus ni moins.

Je ne m’aventurerai pas sur ce terrain dans les détails car je ne suis pas une spécialiste, mais privilégiez des rendez-vous ponctuels avec de vrais coachs, kinésiologues ou physiologues, en personne. Ce sera un peu plus cher (et encore, les prix de certains livres sont révoltants), mais ils pourront vous donner de bien meilleurs conseils et directives en fonction de vos capacités et de vos objectifs. Bref, vous paierez pour un réel coaching et surtout, vous aurez un réel suivi dans le temps.

giphy (1)

Giphy

Le mot de la fin

Je ne veux pas vous rendre paranos et vous pousser à ne plus acheter aucun livre ni visiter aucun site ou aucune chaîne Youtube, moi même terriblement curieuse, je regarde pas mal de choses variées sur le net et j’achète pas mal de bouquins. Mais à chaque chose que vous lisez ou entendez, méfiez vous, ne prenez rien pour acquis et faites des recherches de votre côté. Cela vous aidera à démêler le vrai du faux dans toute cette masse d’informations et à éviter de mettre votre santé en danger. Ne vous fiez pas à des personnes qui ont le corps idéal à vos yeux, ce n’est pas parce qu’ils sont attrayants et vous font rêver qu’ils sont professionnels et ont les capacités pour vous aider.

 

Image : Pixabay/Pexels

Publicités

Une réflexion sur “Le Fitness, une mode à suivre ?

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s