Informations en nutrition : à quelles sources se fier ?

Vous est-il déjà arrivé de lire, ou entendre quelques faits sur l’alimentation, comme par exemple « le gluten est mauvais pour le corps », « le bio est meilleur pour la santé » ou encore « pratiquer un jeûne permet de détoxifier le corps » ? De nombreux articles publiés dans différents médias véhiculent de nombreux messages sur la nutrition. Sont-ils tous véridiques et doit-on se fier à ce qui est publié ? Regardons tout cela de plus près !

L’information en nutrition

En tant qu’étudiante, je suis déjà confrontée aux questions de mon entourage sur l’alimentation. Cela peut varier d’un avis sur une diète, jusqu’à des conseils pour améliorer son alimentation, perdre du poids ou encore mieux performer.

giphy (1)

Giphy

En effet, en tant que nutritionnistes ou futurs nutritionnistes,  il est de notre responsabilité de connaître par exemple la composition des aliments, leurs effets sur l’organisme, jusqu’à la gestion de l’alimentation dans le cadre d’une pathologie.

Toutefois, beaucoup de personnes ont tendance à oublier que la nutrition est un domaine en perpétuelle évolution, sans évidence scientifique claire sur de nombreux sujets. S’il est indéniable que les légumes et fruits ont des effets positifs sur l’organisme par exemple, il n’en va pas de même sur l’impact des omégas-3 et de leur efficacité sur certains troubles de santé.

Contrairement à de la physique ou de la chimie, qui ont des théorèmes et des formules déjà établies et avérées depuis plusieurs décennies voire plusieurs siècles, la situation est très différente pour la nutrition. Le corps humain est une machine très complexe dont beaucoup de mécanismes, beaucoup de réactions sont encore inexpliqués.

Par ailleurs, même si certains modèles alimentaires ont des effets bénéfiques démontrés sur la santé, ou du moins non nocifs, il est important de se rappeler que chaque individu est unique : un traitement nutritionnel pour la perte de poids n’aura pas le même effet sur deux personnes différentes, et malheureusement, beaucoup de personnes ont tendances à l’oublier.

Donc gardez bien cela en tête : il n’existe pas de noir ou de blanc en nutrition, que des zones grises !

La communication sur les connaissances en nutrition

C’est un sujet qui me tient particulièrement à cœur, car j’ai déjà évoqué ce sujet dans mon article « Le Fitness : une mode à suivre ? », mais en refaire mention ici en tant qu’exemple me semble important.

Il existe en ce moment un gros phénomène de mode qui met l’emphase sur le fitness, la musculation, et l’alimentation healthy. Vous l’avez d’ailleurs sans doute aperçu sur les réseaux sociaux, et plus particulièrement sur Instagram qui regorge de photos de Fitness Influencers. Ces derniers ont pour la plupart des blogues ou des chaines Youtube, et fournissent de nombreux conseils à leurs lecteurs et spectateurs.

Avez-vous toutefois une seule fois prêté attention à une éventuelle mention de sources par rapport aux conseils qu’ils prodiguent ? Sans doute pas, et pour cause : la mention de sources scientifiques est rarissime, voire inexistante dans de nombreux cas.

Par ailleurs, je vais une fois de plus faire mention d’une attitude, d’un comportement que je peine à cautionner et encourager : lorsque la personne en face de vous, à travers l’écran, a un diplôme en marketing ou communication et vous présente des conseils fitness sportifs et/ou nutritionnels, soyez extrêmement méfiants. Youtube, Instagram et de nombreux blogues regorgent de pseudo-conseils sans le moindre fondement scientifique, parfois même à l’encontre des recommandations des autorités de santé. Alors pour votre bien être et votre santé, soyez critiques et au besoin, orientez-vous vers de vrais professionnels.

Au-delà de l’incertitude totale du bien-fondé des messages qu’ils font passer, l’absence de sources est également, à mon sens, une négligence qui pourrait très nettement mettre leur crédibilité en jeu. Risque de désinformation, mise en danger de leur auditoire, mais aussi de leur réputation, leur pratique peut non seulement nuire aux lecteurs et spectateurs, mais également à eux-mêmes ainsi qu’à leur notoriété.

Les publications scientifiques : un casse-tête d’informations

Que l’on se le dise : la lecture d’articles scientifiques n’est pas accessible à tout le monde, qu’il s’agisse de la capacité à les comprendre ou de leur disponibilité et accessibilité.

Il existe de nombreuses ressources pour trouver de l’information scientifique, mais les plus brutes demeurent les résultats de recherche, qui détaillent les sujets, les méthodes ainsi que les résultats d’une étude. Les consulter constitue la meilleure façon de juger de la qualité d’une étude : conflits d’intérêts, biais potentiels et sources d’erreurs éventuelles sont des éléments importants à prendre en compte avant de pouvoir considérer que les résultats ont une grande valeur scientifique. Voici un exemple de modèle pour un protocole de recherche, pour mieux illustrer mes propos :

Sans titre

Expliqué ainsi, éplucher un article scientifique peut sembler simple, mais une analyse complète et critique est plus complexe, nécessite des connaissances de base sur le sujet en question. Par ailleurs, comme je le mentionnais, l’accès à de bonnes revues et publications scientifiques est souvent payant et peut ainsi constituer une limite à l’accès aux informations.

Vous l’aurez donc compris, bien que les articles scientifiques soient d’excellents moyens de juger de la pertinence d’études, ils sont loin d’être le meilleur moyen d’obtenir de l’information pertinente pour le grand public.

À qui se fier ?

Tout d’abord, je commencerai par évoquer les sources faces auxquelles il vaut mieux faire preuve de vigilance :

  • Les sites de programmes/produits minceurs/produits alimentaires : ces sites sont remplis de biais. Afin de vous faire acheter leurs produits, certains sites marchands sont prêts à écrire les pires mensonges possibles.

giphy

Giphy

  • Si vous êtes sportif, méfiez-vous des sites et blogues sur le sport, très généraux, qui contiennent des plans alimentaires tous prêts, beaucoup de publicités pour divers produits voire des conseils sur la prise de suppléments sportifs. De nombreux blogues ont des partenariats avec des marques, dont-ils font bien souvent la promotion sans nécessairement mentionner les contre-indications, ou même les effets secondaires de certains suppléments. Il peut aussi arriver qu’ils recommandent à leurs lecteurs de suivre des menus particulièrement restrictifs, tant en variété d’aliments qu’’en énergie.

 

  • Les grands journaux et revues polémiques : certaines revues et certains médias grand public, traitant par exemple de l’actualité, abordent parfois des sujets touchant à la nutrition et au sport, comme par exemple la devenue célèbre étape minceur avant l’été ou la détox après fêtes. Ces magazines fonctionnent uniquement sur les lois du marketing et l’appât du gain. Pour faire des ventes et du chiffre d’affaire, quoi de mieux que proposer des méthodes simples, faciles, accessibles à tous pour les aider à résoudre leurs problèmes de poids et/ou de santé, via des titres accrocheurs ? Même si ces méthodes n’ont jamais fait leurs preuves, bien entendu.

 

  • Les articles de blogues ou de revues qui ne se fient qu’à une étude : même si les résultats de recherche sont récents et que la méthodologie de l’étude est rigoureuse, une seule recherche sur un thème est rarement suffisant pour pouvoir faire des recommandations. Il est important d’avoir plusieurs résultats de différentes études, convergeant dans une même direction, pour pouvoir élaborer des conseils en nutrition. 

 

Passons enfin aux ressources web dont les informations ont le plus de chances d’être justes :

 

Voici les principales ressources que vous pouvez consulter si vous avez des questionnements sur la nutrition, mais souvenez-vous que cela ne remplacera jamais une consultation auprès d’une/d’un diététiste. Cette liste n’est pas exhaustive, si vous connaissez d’autres sites non cités, n’hésitez pas à m’en faire mention, je les ajouterai dans cet article.

En attendant, la prochaine fois que vous voyez une information sur la nutrition passer, soyez critique !

Image : PhotoMIX-Company/Pixabay

2 réflexions sur “Informations en nutrition : à quelles sources se fier ?

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s